Equipement Cross
Comment faire du motocross comme un pro ?

Avant de commencer, pour vous familiariser avec les terrains du motocross, un entraînement avec un VTT sur un circuit de terre avec bosses est la meilleure préparation, car c’est le même terrain que vous rencontrerez en pratiquant le motocross. Vous pourrez vous entraîner à sauter légèrement, ce qui vous sera directement utile pour le motocross. C’est la meilleure des idées si vous économisez pour acheter l’engin de vos rêves, ainsi que l’équipement approprié. Le VTT vous aidera à améliorer votre vitesse sur ce terrain difficile, et à vous placer mieux physiquement sur votre cycle. Ce sera le meilleur moyen pour trouver vos marques. Mais ce n’est pas seulement une préparation pour néophytes. Le VTT reste l’entraînement idéal des pros du motocross, pour améliorer leurs compétences physiques. Une condition physique optimale est essentielle, car c’est un sport exigeant physiquement. Votre motocross devra être adapté pour les terrains boueux, avec des pneus spéciaux, ainsi qu’une protection du sélecteur et de la pédale de frein. Du lubrifiant sur le moteur et le garde-boue éviteront à la boue d’y adhérer.

Comment faire du motocross comme un pro ?

Démarrer avec votre motocross

Une fois ces préparatifs terminés et que vous aurez enfin votre matériel et votre moto, vous allez pouvoir démarrer sur le terrain. Il faut toutefois pour cela trouver un bon terrain pour commencer. Peut-être possédez vous un grand terrain à la maison, mais sinon il sera nécessaire de trouver le meilleur terrain de motocross à proximité de votre maison. C’est aussi important de trouver un circuit ouvert aux débutants, avec un circuit non-boueux qui leur soit spécialement consacré, tout en leur laissant la possibilité de s’améliorer avec d’autres types de circuits plus difficiles. Certaines bases de données disponibles sur la toile reprennent les circuits appropriés pour débuter en motocross.

Arriver à rouler debout sur une motocross

Une des techniques à apprendre en motocross est de rester en position debout, tout en pilotant sa moto. Ce n’est pas facile physiquement de maintenir la position à long terme. Vos bras ou vos jambes peuvent devenir douloureux si vous ne trouvez pas un moyen de les relâcher de temps à autre. La position assise est déconseillée en motocross car vous n’aurez pas la même souplesse pour rebondir par rapport aux chocs et cela pourrait être très mauvais pour votre colonne vertébrale. La position assise provoque rapidement des blessures, il faut donc éviter de rester dans cette position. Les obstacles présents sur le circuit nécessitent de pouvoir sauter et prendre des appuis pour les emprunter, une position assise risquerait de vous faire chuter facilement. Rester debout est dans tous les cas la position la plus agréable lorsque l’on pilote une motocross. La meilleure position est de placer votre arrière-train en retrait, avec un dos droit. Le guidon peut devoir être adapté à votre taille pour permettre une position optimale. Les bras et les jambes soutiendront vos freinages et vos attaques, en restant mobiles.

Divers
Âge pour commencer le motocross

A quel âge un enfant peut-il commencer le motocross ?

Le motocross est un sport largement apprécié de nos jours, reconnu pour ses nombreux bienfaits tant physiques que mentaux, et ce, y compris chez les enfants. Cette activité est un parcours de vitesse et d’obstacles qui nécessite un équipement particulier et une moto cross non homologué route. Les enfants passionnés peuvent le pratiquer très tôt. Voici quelques conseils qui vous aideront si votre enfant souhaite pratiquer ce sport.

Ce qui est autorisé selon l’âge

Tout d’abord, vous devez savoir que légalement un enfant peut conduire une moto cross en circuit fermé dès l’âge de six ans. Cependant, vous devez vous assurer que votre enfant est à l’aise et est capable de se débrouiller sur un vélo avant de le mettre sur une moto. Si vous souhaitez l’initier à ce sport avant cet âge il est possible de faire appel à un spécialiste, comme un éducateur breveté d’État.

En ce qui concerne les compétitions, jusqu’à ses sept ans l’enfant n’y aura pas accès, mais pourra seulement suivre les cours éducatifs.

Ensuite, entre sept et onze ans, il pourra passer ce qu’on appelle des « guidons » de bronze, d’argent et d’or qui sont similaires aux « flocons » dans le domaine du ski. Pour pouvoir participer à certaines compétitions, il sera demandé à l’enfant d’avoir son guidon d’or ou d’argent.

Enfin, à partir de ses douze ans il devra obligatoirement passer le CASM (Certificat d’Aptitude au Sport Motocycliste) s’il veut s’engager en compétition qui autorise à rouler sur circuit fermé. Composé d’une partie théorique et d’une partie pratique, il est valable à vie.

Les circuits de motocross adaptés aux enfants

En France, on compte de nombreux espaces dans lesquels votre enfant peut pratiquer le motocross. En effet, dans toute la France sont mis en place des stages encadrés par des moniteurs qualifiés qui sont consacrés aux plus jeunes enfants. Durant ces stages les enfants peuvent pratiquer le motocross dans un environnement sécurisé et bénéficier de conseils adaptés. N’oubliez pas de vérifier que le tarif du stage choisi comprend bien l’assurance, car celle-ci est obligatoire pour rouler.

Généralement les clubs fournissent également le matériel mais si ce n’est pas le cas ou s’il n’est pas complet, voici le matériel nécessaire. Il faudra à votre enfant un casque, un masque de protection, des gants, des protections pectorales et dorsales, un tour de nuque, des coudières et genouillères ainsi que des vêtements et des chaussures de motocross.

Il existe des motos adaptées à chaque enfant selon leur taille et leurs aptitudes, plusieurs motorisations sont possibles, mais il lui faudra une moto facile à manier et qu’il pourra facilement relever en cas de chute. La fédération française de motocyclisme a mis en place une réglementation limitant les motorisations selon l’âge de l’enfant. Ainsi, à six ans il pourra conduire une moto de 8 cv maximum, entre sept et huit ans une moto de 65cc maximum, entre neuf et dix ans une moto de 90cc maximum, entre onze et douze ans une moto 90cc 2T ou 150cc 4T maximum, entre treize et quatorze ans une moto 125cc 2T ou 150cc 4T maximum et à partir de quinze ans la cylindrée est libre.