Comment s’équiper pour le motocross ?

D’une manière générale, la pratique de la moto, notamment celle du tout-terrain requiert un certain nombre d’équipements et d’accessoires de protection pour le pilote. Ces accessoires et équipements doivent être appropriés au type de terrain auquel le pilote risque d’être confronté en cas de chute. En enduro, tout-terrain ou motocross, la pratique se réalise théoriquement sur de la terre plus ou moins dure, dans la nature ou souvent en forêt. Il convient donc de penser aux difficultés telles que les grosses pierres ou les arbres, ainsi qu’à la visibilité qui doit être bonne non seulement en plein soleil, mais aussi à l’ombre.
Étant un sport très physique, le tout-terrain nécessite d’être équipé de vêtements respirant de qualité, qui ne gêneront pas vos mouvements en cas de forte transpiration causée par la chaleur.

L’équipement du pilote

Le casque
C’est l’élément de protection par excellence. Il doit être intégral, neuf et à la bonne taille. Bien qu’ils soient équipés d’une visière, les casques de cross n’ont pas d’écran, c’est la raison pour laquelle il convient d’acquérir des lunettes de cross.
Les lunettes
Elles sont indispensables pour protéger vos yeux des projections (sable, poussière, cailloux, etc.) ou des branchages lorsque vous roulez en forêt. Leur écran peut être légèrement teinté ou traité anti-buée, pour vous protéger du soleil. Les lunettes peuvent aussi être plus ou moins bien confortables et aérées selon la qualité de la mousse. Si vous optez pour des lunettes teintées, veillez à ce qu’elles ne soient pas trop foncées, notamment lorsqu’il s’agit d’une escapade en forêt ou lorsque le temps est mauvais.
Les gants
Bien qu’ils ne soient pas aussi renforcés que ceux de la moto de route, les gants de cross sont à même de vous mettre à l’abri des lésions sur la peau en cas de chute et des brûlures. Pensez à les essayer avant de les acheter, car des gants qui ne vous suffisent pas provoquent vite des ampoules.
Le t-shirt
Léger et aéré, il doit être conçu dans une matière assez robuste afin de résister à la moindre chute. Optez pour une taille en vous basant sur le fait que vous appréciez de porter le pare-pierres ou le gilet de protection en dessous ou au-dessus. Veillez à toujours être à votre aise.
Le pantalon
Il est recommandé d’opter pour un pantalon aéré et légèrement rembourré afin que la transpiration ne nuise pas à votre mobilité. Il existe des modèles renforcés au niveau des parties les plus soumises aux frottements.
Les bottes
Privilégiez des chaussettes assez épaisses et hautes. Bien qu’il existe des chaussettes de cross, vous pouvez aussi opter pour des chaussettes de randonnée, de rugby ou de foot, qui sont moins chères. Optez pour des bottes de cross montantes et rigides.
Les protections
– Pectorale/dorsale, le pare-pierres : permet de protéger le torse lors d’une chute ou des projections de cailloux. Il doit être homologué ;
– Neck-brace : permet d’empêcher les hypertensions de la nuque. Optez pour une taille appropriée à votre morphologie ;
– genouillères : protègent le tibia et le genou contre les chocs et les torsions (modèles haut de gamme).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *