casque moto cross

Comment choisir son casque de motocross ?

La sécurité en moto commence par un bon équipement. Sur route ou sur tout autre terrain, comme celui de motocross, le casque est l’accessoire de protection indispensable. Les deux-roues ne disposant pas d’un habitacle solide, l’accent doit être mis sur la robustesse et la résistance aux chocs mais aussi sur d’autres critères qualitatifs. Explications.

Bien choisir son casque de motocross selon ses dimensions

Depuis 1973, le casque est un équipement obligatoire pour tout conducteur de deux-roues. Passionnés et compétiteurs ont tout intérêt à acquérir un casque intégral tout-terrain, pour motocross et enduro, parfaitement proportionné à leur tête. Un casque à la bonne taille, bien adapté, est en plus confortable et ne gêne en rien le pilotage. Un simple test permet de s’assurer des bonnes dimensions de ce casque : après l’avoir attaché et réglé, tentez de le faire bouger. S’il reste bien en place, la taille est idéale pour vous. Prévoyez un peu plus grand si vous portez des lunettes.
Tout casque homologué répond à un certain nombre d’exigences comme la dureté de la calotte, la matière de rembourrage et son épaisseur ou encore la qualité de la coiffe, des joues et du protège-nuque.

Les marques spécialisées

Différentes marques se distinguent sur le marché de l’équipement pour motocross. HJC, Scorpion ou Shot sont autant de marques connues proposant des casques de moto cross de qualité.

  • Fox produit depuis toujours des casques, gants et autres protections haut de gamme pour le motocross. La marque californienne existe depuis 1974 et équipe les meilleurs : Doug Henry, Steve Lamson, Jeremy McGrath, etc. Elle dispose même de sa propre équipe de motocross.
  • Shoei existe depuis 1958. La marque japonaise, soutenue et recommandée par Honda, est la première à avoir conçu un casque en kevlar et fibre de carbone : le GRV. Sa particularité est de créer ses casques à la main de façon artisanale et de mettre à disposition des pièces détachées faciles à monter.
  • Airoh conçoit des casques intégraux et modulaires. Établie en Italie, la société de Antoni Locatelli a été sponsorisée par un grand nombre de pilotes professionnels du motocross dont Antonio Cairoli. Airoh est notamment à l’origine du casque en kevlar le plus léger de tous.

Les options possibles sur un casque de motocross

Le casque de motocross se sélectionne également selon son poids qui varie en moyenne de 1200 à 1400 g et selon son système de ventilation. Certains modèles disposent de 14 entrées d’air et de 4 sorties d’air : les flux d’air vont éviter les bouffées de chaleur et favoriser la concentration sur le terrain. En outre, une bonne aération garantit moins de buée en hiver et moins de transpiration en été. La température est régulée.
Vos performances dépendent de votre état physique général mais aussi de votre bien-être durant la course. En option, plusieurs accessoires peuvent s’avérer utiles comme :

  • l’extension de visière
  • les vis de rechange
  • le kit pour Gopro et caméras miniatures
  • le kit Bluetooth
  • le sac de rangement

Enfin, si vous craignez le bruit, préférez un casque équipé de filtres spécifiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *