Comment bien choisir son antivol ?

Bien que le nombre de vols « officiels » de moto ait diminué avec le temps, cela ne veut pas nécessairement dire que c’est la réalité, car la probabilité que vous soyez la prochaine victime d’un vol de scooter ou de moto est toujours aussi élevée. Que vous résidiez en agglomération ou en milieu rural, il est indispensable de se protéger du risque de vol. Cela vous évitera des dépenses inutiles, et vous préservera également des préjudices qu’entraîne le vol de votre deux-roues (démarches administratives, perte de votre moyen de déplacement, etc.). C’est pour cette raison que nous vous recommandons d’opter pour un antivol résistant et dissuasif. Pour ce faire voici les critères qui vous permettront de bien choisir votre antivol.

Critères à prendre en compte lors de l’achat d’un antivol

L’homologation
Durant le choix de votre antivol, il convient de prendre en compte les contraintes d’homologation exigées par votre assurance. D’une façon générale, il est recommandé d’opter pour les dispositifs recommandés FFMC et certifiés NF ou qui portent la mention classe « SRA ».

L’encombrement
Si vous êtes à la recherche d’un dispositif moins encombrant et plus léger, vous pouvez opter pour les bloque-disque et les alarmes. Toutefois, aucun de ces dispositifs n’empêche le vol par enlèvement de votre engin à deux-roues. Ils peuvent toutefois dissuader les voleurs ou en ralentir l’exécution. Le cas échéant, vous pouvez opter pour le « U » et les chaînes, qui bien qu’ils soient plus encombrants, sont plus sûrs. Ils permettent de bloquer à un point d’ancrage votre moto. N’oubliez pas que plus votre antivol sera visible, plus efficace sera son pouvoir de dissuasion.

Le niveau de sécurité
Quel que soit le type d’antivol pour lequel vous aurez opté, il est indispensable de vous assurer que ce dernier dispose d’une fermeture à clé bien solide et que le matériau utilisé pour sa fabrication l’est aussi. Il est recommandé d’opter plutôt pour des matériaux assurés anti-sciures et pour des serrures anti-perçage ou anti-crochetage.

Les catégories d’antivol

– les antivols U pour moto : ils assurent une protection optimale à votre engin et sont faciles à utiliser et à transporter. Leur solidité est parfois relative à l’épaisseur de leur anse, à la qualité de leur système de fermeture et à la qualité de l’acier ;

– les chaînes : tout comme les antivols en U, les chaînes de qualité offrent un excellent niveau de protection à votre moto. Très dissuasives, elles sont à privilégier pour les arrêts de longue durée, notamment en milieux risqués ;

– les bloque-disques moto : légers et compacts, ils sont peu onéreux et très pratiques pour sécuriser votre moto pendant les arrêts courts dans des endroits à risque où les possibilités de vol sont peu élevées. Ils n’empêchent pas toutefois l’enlèvement de votre engin ;

– les alarmes : il existe des alarmes basiques et des alarmes qui se déclenchent en cas de soulèvement de l’engin ou de vol. Vous trouverez également des modèles très perfectionnés qui permettront de géolocaliser votre moto.
Vous trouverez également sur le marché des câbles, des ancres de fixation, des supports et des traceurs GPS.